Faut-il acheter ou louer son logement ?

Acheter ou louer son logement est une question que se posent la plupart des Français. Pourtant, la réponse dépend de plusieurs paramètres. Dans les deux cas, il faut savoir relever les avantages et les inconvénients. Mais comme il s’agit d’une décision délicate à prendre, découvrez tous les conseils à travers cet article. 

Acheter ou louer son logement : les paramètres à considérer 

Acheter ou louer un bien immobilier n’est pas une décision à prendre à la légère. Cela reste une question qui se pose toujours lorsqu’on recherche un bien immobilier. En tout cas, tout repose sur quelques paramètres notamment : 

A lire en complément : Comment devenir commercial en immobilier ?

  • Sa situation personnelle.
  • Sa situation professionnelle.
  • Son projet.
  • Son budget.
  • Le contexte économique.

Le profil du candidat est à prendre en compte : 

  • Une location est idéale pour un étudiant ou pour un homme d’affaires.
  • Un achat convient à une famille, un couple et à un retraité.

Il faut alors considérer toutes les éventualités avant de choisir entre acheter ou louer son logement. Outre cela, on doit aussi évaluer les avantages et les inconvénients d’une location et d’une acquisition. 

En parallèle : Est-ce le bon moment pour acheter une maison ?

Mais dans la plupart du temps, tout se joue sur son budget. S’il est limité, une location est plus convenable. S’il est gonflé, on peut alors se lancer dans une démarche d’achat immobilier. 

Acheter ou louer son logement : faire le point sur le marché immobilier

Source image : pixabay

Avant de prendre une décision, il faut d’abord étudier le marché immobilier. Il faut savoir que près de 60% des Français sont propriétaires. Et cette tendance continue de monter face à la crise sanitaire. De plus en plus de jeunes actifs et de retraités préfèrent acquérir un bien immobilier plutôt que d’en louer. Il faut tenir compte de la conjoncture économique. 

Au niveau de l’évolution immobilière, on doit alors étudier : 

  • Le prix au m2.
  • Le taux de crédit immobilier.
  • La fiscalité.

Ce sont des indicateurs importants lorsqu’on souhaite acheter ou louer un bien immobilier. D’après les études, le marché immobilier est très attractif. 

Mais lorsqu’on décide d’acheter un bien immobilier, il faut alors : 

  • Évaluer le taux d’emprunt : un taux plus bas permet de rentabiliser l’acquisition immobilière.
  • Évaluer le prix au m2 ainsi que les charges de copropriété.
  • Étudier la fiscalité : elle devient avantageuse avec l’annulation progressive de la taxe d’habitation.

Acheter ou louer son logement : faire une projection sur le long terme

Pour savoir lequel est le plus intéressant, nous allons faire le point sur les avantages et les inconvénients d’une location ou d’un achat. 

Acheter un logement 

Devenir propriétaire d’un bien immobilier peut être intéressant et en particulier, pour les primo-accédants. L’achat immobilier offre de nombreux avantages : 

  • Se constituer un patrimoine immobilier.
  • Préparer sa retraite.
  • Rentabiliser son bien immobilier.
  • Se protéger des aléas de la vie.
  • Un bien immobilier est une valeur refuge.
  • Offrir un grand héritage à ses descendants.

L’achat d’un bien immobilier est bien plus économique qu’une location immobilière. Il permet aussi d’avoir une stabilité dans sa vie personnelle ou même de fournir une stabilité à sa famille. On évitera les déménagements. 

De plus, il est toujours plus agréable de savoir qu’on est bien chez soi et qu’on prend soin de sa propre maison et non celle d’un autre. 

Louer un logement

Louer un logement peut être avantageux quand on est : 

  • Un étudiant.
  • Un professionnel toujours en déplacement.
  • Un jeune actif.

Mais la location immobilière évite au locataire de payer la taxe foncière. Cependant, louer un logement est désavantageux, car il s’agit d’un fond perdu et un investissement sans aucun retour. De plus, les loyers peuvent couter cher en plus des charges mensuelles que l’on doit régler. 

Bref, le choix dépend de sa situation personnelle et professionnelle, mais aussi de sa capacité financière. 

Source image à la une : Pixabay